UN NOUVEAU REGARD SUR L’AVENIR D’UN LIEU EXCENTRÉ ?

Le français est réputé créatif, innovant et pourtant trop de projets de revitalisation de territoire, de paysage ou de patrimoine restent en jachère.

Pourquoi ?

Certains diront, la France est tellement riche de lieux remarquables, il y a tant à faire… D’autres prétexteront de la lourdeur ou de l’inertie administrative. A cela peut s’ajouter un vieux modèle de production du paysage, de l’urbanisme, ou de l’immobilier encastré dans un entre-soi des institutions publiques avec les principaux acteurs de la conception et de la production que sont les grandes agences d’architecture, les majors de la construction et les investisseurs institutionnels.
Le constat est triste, la plupart des promoteurs ou investisseurs s’attachent prioritairement à la centralité du lieu, à sa rentabilité objective à court terme. C’est ainsi que sauf exception, l’accessibilité aux commerces, aux équipements publics etc… est le critère exclusif de faisabilité d’un projet immobilier. Et c’est compréhensible car il faut bien assurer à court terme des résultats objectifs face aux propriétaires publics ou privés.
Et pendant ce temps là, des joyaux de l’histoire de France plus excentrés restent à l’abandon…
Quand un lieu est « excentré », son propriétaire est trop souvent seul, et pourtant nous sommes tous les jours surpris de trouver des trésors d’idées chez les propriétaires et chez les acteurs des territoires. ; et quand l’idée n’est pas suffisante, des tonnes d’études, de rapport ont souvent été faits au fil du temps… Ces matières brutes sont des marqueurs d’une volonté de projet.

Parlons en…

La réalité est que le monde change, c’est un euphémisme à prendre au sérieux en amont de tout développement long de projet de création ou de renaissance d’un lieu remarquable. Acteurs engagés de leur avenir, nous devons donner la parole aux nouvelles générations, à l’occasion de tous projets de création ou de renaissance d’un lieu remarquable, qu’eux seuls habiteront finalement à notre place.
En changeant de méthode, en aidant les propriétaires à une vision stratégique de leur projet, en travaillant plus en profondeur sur les atouts du territoire, en développant astucieusement la programmation et la création architecturale ou design du lieu, les nouveaux outils numériques parfaitement maîtrisés par les nouvelles générations, permettent de créer des passerelles, des liens avec les atouts historiques, culturels, sociaux et économiques entre le lieu et son territoire.
Et mieux encore, si les conditions d’attractivité d’un lieu remarquable sont bien définies et élargies au territoire, l’économie du projet devient beaucoup plus simple pour diversifier les activités et leurs sources de financement. Voilà une bonne occasion d’étaler les charges et revenus d’un modèle économique innovant, simplifié et réaliste.
Il suffit souvent d’une bonne écoute, de la rigueur dans la méthode d’analyse et de larges idées, pour mettre la créativité de chacun au service de l’attractivité d’un lieu excentré et de ses investisseurs.
Antoine LOCQUEVILLE

fond-image-slider+logo-3 logos-01-noir